Le Grand Orient de Belgique est une fédération de Loges libres et souveraines. La structure de l’Obédience est basée essentiellement sur l’esprit démocratique.

La Commission Administrative est composée de membres élus tous les 3 ans par l’Assemblée. Elle est présidée par un Grand Maître National. Cette Commission est chargée de la gestion journalière de l’Obédience et assure la liaison permanente avec les Loges et les autres Obédiences belges ou étrangères.
Le Grand Collège est composé des Vénérables Maîtres (présidents des Loges) auxquels se joignent les membres de la Commission Administrative.

L’Assemblée du Grand Orient de Belgique est composée des députés élus par les Loges souveraines et des membres de la Commission Administrative. Elle est l’organe souverain de l’obédience.
Le Grand Orient de Belgique fonde son existence et son organisation sur des Statuts et Règlements Généraux que chaque membre de l’obédience, chaque Vénérable Maître (ou Président de Loge), chaque Député de Loge et chaque membre de la Commission Administrative de l’obédience s’engage à respecter scrupuleusement.

En préambule à ses Statuts, l’Assemblée des maçons du Grand Orient de Belgique réaffirme solennellement le caractère initiatique de l’Ordre maçonnique et fonde la communauté de vie des maçons du Grand Orient de Belgique sur les principes de la liberté absolue de conscience, de tolérance et de respect des minorités, dans la volonté de réunir ce qui est épars et de diffuser l’idéal de progrès individuel et de progrès de la société humaine auquel les maçons de l’obédience restent fermement attachés.

A l’extérieur du Temple, dans la volonté d’assurer la libre expression de la pensée humaine, l’Assemblée du Grand Orient pose comme ultime devoir à l’obédience l’honneur de sauvegarder toujours, en dépit de toutes les menaces ou contraintes, les aspirations fondamentales des hommes à la liberté, à l’égalité et à la fraternité.

Voici quelques extraits des Statuts et Règlements Généraux du Grand Orient de Belgique qui étayent ces affirmations.

Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

Art. 2 : « Le Grand Orient de Belgique est composé de Maçons réunis en Loges. Le Grand Orient de Belgique ne connaît que des grades d’Apprenti, de Compagnon et de Maître ».

Art.  4 : « Le Grand Orient ne reconnaît pour Loges régulières de son obédience que celles qu’il a constituées ou formellement admises ».

Art.  9 : « Nul ne peut devenir membre du Grand Orient de Belgique s’il n’est âgé de 21 ans accomplis et du sexe masculin ».

Art. 10 : « Un franc-maçon peut faire l’objet d’une peine [cf art.34 : blâme, admonestation, réprimande, suspension ou exclusion] à la suite d’une action déshonorante, de la violation des serments prêtés et des engagements contractés dans l’obédience ».